Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Calibre 35

  • : Le site de calibre 35
  • : Collectif regroupant des auteurs de romans noirs autour d'un projet commun : diffuser la vitalité de la scène rennaise, faire émerger de nouveaux talents, participer à la publication de recueils de nouvelles, à des salons, tables rondes, etc.
  • Contact

Interviews et chroniques


F. Paulin et D. S. Khara - TV Rennes 35
10/02/2012 (aux 15:25 et 26:35 min)
 

F. Paulin et D. S. Khara - RCF Alpha
15/11/2012

Recherche

/ / /
Biographie
   
Wietzel-200x200.jpgErik Wietzel, auteur de fantastique et de thriller, est membre de la Ligue de l’Imaginaire, aux côté de Bernard Werber, Maxime Chattam, Laurent Scalese, Franck Thilliez, Henri Lœvenbruck, Patrick Bauwen, Olivier Descosse, Jean-Luc Bizien, David Khara, Éric Giacometti et Jacques Ravenne.
Féru de cinéma et de musique, il débute comme journaliste avant de se laisser envahir par sa passion de conteur.

Il est remarqué grâce à un excellent premier roman La Porte des Limbes, mais seul un cycle complet de Fantasy lui permet de donner libre cours à son souffle épique : richesse des intrigues, combats magiques et mondes exotiques. Les Mirages d’Elamia ouvre une saga puissante et ambitieuse. La Mère des Tourments conclut cette fresque épique dans une apothéose de sorcellerie et de scènes d’apocalypse.

Après cette trilogie, changement d’orientation : il publie en 2009, Les Dragons de la Cité Rouge, "un one-shot de fantasy pure, à l’écriture serrée, bourré d’action", comme il le définit lui-même. Tout y est concentré, les personnages, l’intrigue, le temps. Au menu : des complots, des dragons, des batailles en plein ciel, une arme légendaire... et une succube. Ce roman est aujourd"hui en cours d’adaptation en BD par Adrien Floch (Les Naufragés d’Ythaq, La Véritable Histoire des Krashmonsters, Slhoka, Fatal Jack...).

Délaissant la Fantasy, Erik Wietzel se livre alors à un nouvel exercice, l’écriture d’un thriller, Ne cherche pas à savoir, publié en 2010 grâce au soutien des internautes du site www.mymajorcompanybooks.com, premier site d’édition participative qui a pour ambition de découvrir chaque année de nouveaux auteurs.

Naples en est le cadre, choisie pour son côté "vieille aristo déchue", le point de vue est celui de la victime, une héroïne bousculée de désillusions en traîtrises, de révélations en menaces. "J’avais envie d’un thriller aussi rythmé qu’un film, confie l’auteur, où tout se joue en quatre jours, au cœur de Naples. Mais aussi d’un roman qui laisse la part belle aux émotions d’une femme. À ses angoisses, à son passé douloureux, à ses espoirs."

Erik Wietzel est un membre fondateur du collectif Calibre 35 .

(Source Etonnants Voyageurs)


Contacter Erik Wietzel

http://www.elamia.net/
http://www.erikwietzel.com
http://erikwietzel.blogspot.com/

 

Bibliographie

Romans :

Ne cherche pas à savoir (XO Editions/My Major Compagny Books, 2010)
Prix Intramuros 2011 du Festival du Polar de Cognac
Les Dragons de la Cité Rouge (Bragelonne, 2009)
Elamia (Tome 3) : La mère des tourments (Bragelonne, 2007)
Elamia (Tome 2) : La forteresse des secrets (Bragelonne, 2006)
Elamia (Tome 1) : Les mirages d’Elamia (Bragelonne, 2005)
Karma girl (Hors commerce, 2000 - polar)
La Porte des limbes (Mnémos, 1997 et réédition en 2012)

Nouvelles :

 
Le Complot (in Rennes, ici Rennes, recueil de nouvelles de Calibre 35, éditions Critic, mai 2013)
Nouvelle dans l'anthologie publiée à l'occasion des Imaginales, Reines et Dragons, Mnémos, mai 2012
Plateau N°7 (in Les Sept petits nègres - lien internet : http://www.exquismen.com/7PN/wordpress/2012/01/06/erik-wietzel-plateau-n7)
185. (in 222 autobiographies de Robert Kaplan, Kaplan's project N°2, 2011)
L'Ultime illusion (in Magiciennes et sorciers, Mnémos, 2010)
Les Roses de Paq (in Fantasy 2006, la revue des éditions Bragelonne, 2006)
Le Trésor de Taan (in Fantasy 2005, la revue des éditions Bragelonne, 2005)
Les Ailes de la renommée(in Royaumes, Fleuve Noir, 2000)
Bien-Être, Travail envié(in Légendaire, Mnémos, 1999)

En savoir plus sur Erik Wietzel :

 

Partager cette page

Repost0